Ban appelle les entreprises à créer une économie plus propre et plus verte

24 mai 2009
Economie verte.

Qualifiant le changement climatique de « défi crucial de notre époque », le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé dimanche les chefs d'entreprises à prendre la tête des efforts pour créer une économie mondiale « plus propre, plus verte et plus durable ».

S'adressant aux participants du Sommet mondial des affaires sur le changement climatique à Copenhague, M. Ban les a encouragés à « avoir l'inventivité et la vision pour donner l'exemple là où d'autres, dont les gouvernements, sont à la traîne ».

Lors d'un sommet sur le changement climatique prévu dans la capitale danoise en décembre, les gouvernements doivent faire aboutir leurs négociations destinées à donner un successeur au Protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effets de serre qui arrive à terme en 2012.

“En tant que chefs d'entreprises, vous avez un rôle crucial à jouer pour garantir que les négociateurs gouvernementaux aboutissent à un accord », a dit le Secrétaire général. Selon lui, s'il n'y a pas d'accord, cela aura un impact catastrophique sur les gens, sur la planète et sur l'économie mondiale.

M. Ban a aussi exhorté les participants du Sommet des affaires sur le changement climatique à mobiliser leurs employés et leurs partenaires pour réclamer une action urgente et à continuer à trouver les initiatives que peut prendre le secteur privé afin de réduire les risques climatiques.

Selon certaines estimations, une augmentation des émissions de gaz à effet de serre pourrait conduire à une baisse de 5%, voire plus, du Produit intérieur brut mondial, alors que le Groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique estime que la réduction de ces émissions coûterait 0,1% de PIB mondial par an jusqu'en 2030. « Et cela ne prend pas en compte les bénéfices en termes de santé et de développement », a ajouté le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.