Le PAM achète pour la première fois des stocks à de petits exploitants kenyans

19 mai 2009

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a pour la première fois acheté de la nourriture à de petits exploitants agricoles au Kenya, dans le cadre d'une nouvelle initiative intitulée « Achat pour le progrès ».

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a pour la première fois acheté de la nourriture à de petits exploitants agricoles au Kenya, dans le cadre d'une nouvelle initiative intitulée « Achat pour le progrès ».

Cela signifie que le PAM a désormais une politique établie visant à acheter les stocks de nourriture à des agriculteurs à faible revenu. Du coup, ces agriculteurs pourront investir les profits afin d'augmenter la production et améliorer leur sécurité alimentaire. Autre point positif : l'initiative permet de mieux relier les agriculteurs aux marchés, selon un communiqué.

Le premier achat d'Achat pour le progrès représente 45 tonnes de riz d'agriculteurs de la localité d'Ahero, dans le district de Kisumu, dans l'ouest du Kenya, rendu possible grâce à une contribution de 50.000 dollars du Brésil.

Le programme permet à 550 petits agriculteurs et à une communauté de 20.000 personnes de profiter de la production, du traitement et du la vente du riz.

« Tout le monde en sort gagnant », a déclaré le directeur du PAM au Kenya, Burkard Oberle.

Le PAM achète de la nourriture localement au meilleur prix depuis des années. En 2007, 80% des achats du PAM dans le monde – 612 millions de dollars – ont été faits dans 69 pays en développement.

La nouveauté réside dans le fait qu'il s'agit désormais d'un engagement au niveau politique d'acheter auprès des petits exploitants.

L'initiative bénéficie de contributions de la Fondation Bill et Melinda Gates, de la Howard Buffet Foundation et de gouvernements qui ont donné 76 millions de dollars pour 21 pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

FIDA : Les petits exploitants agricoles sont la clé de la sécurité alimentaire

Les petits exploitants agricoles à travers le monde ont un rôle indispensable à jouer pour assurer la sécurité alimentaire, a souligné le président du Fonds international de développement agricole (FIDA), Lennart Bage, à l’occasion de la 32e session du conseil d’administration du Fonds qui s’est ouverte à Rome mercredi.