Côte d'Ivoire : Ban se félicite de l'annonce d'une date pour l'élection présidentielle

15 mai 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité vendredi de la décision prise par le gouvernement de Côte d'Ivoire de fixer au 29 novembre 2009 la date de l'élection présidentielle attendue de longue date.

« Le Secrétaire général prend note du fait que cette nouvelle date a été déterminée sur base d'une proposition émanant de la Commission électorale indépendante. Il prie instamment toutes les parties ivoiriennes de respecter cette date et de travailler de concert pour finaliser rapidement l'ensemble des tâches relatives au processus électoral », a précisé sa porte-parole dans une déclaration.

Ban Ki-moon « tient à assurer les parties ivoiriennes que les Nations Unies continueront à leur fournir l'assistance nécessaire pour l'organisation et la conduite d'élections libres, transparentes et crédibles, y compris par le biais du mandat de certification conféré à son Représentant spécial pour la Côte d'Ivoire », a-t-elle ajouté.

De son côté, l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a estimé qu'il s'agissait d'un développement positif dans les efforts de sortie de crise. Selon elle, cela devrait donner une nouvelle impulsion à la dynamique de paix enclenchée depuis la signature de l'Accord Politique de Ouagadougou (APO) le 4 mars 2007, avec notamment les résultats remarquables enregistrés dans l'identification de la population et le recensement des électeurs.

L'ONUCI « exhorte vivement toutes les parties ivoiriennes concernées à redoubler d'efforts en vue de l'exécution des tâches prévues dans le 4è Accord Complémentaire de l'APO et à œuvrer sans relâche vers la réunification du pays. »

L'ONUCI, conformément à son mandat, a souligné qu'elle continuerait d'apporter son appui à tous les acteurs impliqués dans la recherche d'une paix définitive en Côte d'ivoire, particulièrement dans le cadre de la réunification et de l'organisation d'élections ouvertes, justes, libres et transparentes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : La question de la réunification ralentit le processus électoral

La question de la réunification en Côte d'Ivoire a été privilégiée ces quatre derniers mois par les principaux protagonistes de l'Accord politique de Ouagadougou, entraînant un ralentissement du processus électoral, a déclaré mardi le représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire, Choi Young-Jin devant le Conseil de sécurité.