Liban : La FINUL reçoit des cartes des bombardements israéliens de 2006

13 mai 2009

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a reçu mardi de l'armée israélienne des informations et des cartes des tirs de bombes à fragmentation effectués lors du conflit de 2006.

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a reçu mardi de l'armée israélienne des informations et des cartes des tirs de bombes à fragmentation effectués lors du conflit de 2006.

Il s'agissait d'une demande de longue date de la Mission de l'ONU et de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité qui avait mis fin au conflit, afin de pouvoir procéder au déminage.

« Les experts techniques de la FINUL sont en train d'examiner et d'évaluer les informations reçues », a dit mercredi la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

La FINUL transmettra ces informations aux forces armées libanaises.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban et Israël : Le calme reste précaire, selon Ban

Le calme à la frontière entre le Liban et Israël, où opère la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), reste précaire comme l’ont montré les incidents qui ont eu lieu dans cette zone pendant le conflit à Gaza en janvier, constate le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un rapport sur l’application de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité publié lundi.