Un premier avion d'aide humanitaire du HCR a atterri au Pakistan

12 mai 2009

Un Boeing 747 cargo avec, à son bord, 120 tonnes de matériel humanitaire du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) pour les personnes fuyant actuellement les combats survenant dans le nord-ouest du Pakistan a atterri mardi à Islamabad en provenance de Dubaï, a indiqué l'agence des Nations Unies.

Un Boeing 747 cargo avec, à son bord, 120 tonnes de matériel humanitaire du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) pour les personnes fuyant actuellement les combats survenant dans le nord-ouest du Pakistan a atterri mardi à Islamabad en provenance de Dubaï, a indiqué l'agence des Nations Unies.

Pour sa part, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré mardi au siège des Nations Unies à New York le Président pakistanais Asif Zardari, avec qui il a notamment discuté de la situation dans le nord-ouest, a indiqué la porte-parole de M. Ban.

L'avion affrété par le HCR transportait, depuis le stock central de l'agence des Nations Unies de Dubaï, 10.000 moustiquaires, 14.000 bâches en plastique pour l'hébergement d'urgence, 1.500 rouleaux de bâches en plastique pour monter des cloisons et aménager des espaces privés dans les camps, ainsi que deux entrepôts mobiles. Ce matériel supplémentaire sera ensuite chargé dans sept camions et stocké dans un entrepôt de Peshawar, avant d'être distribué dans différents sites hébergeant des personnes déplacées de la Province frontière du Nord-Ouest, a précisé un porte-parole du HCR lors d'un point de presse à Genève.

L'Autorité nationale pour la gestion des catastrophes (NDMA) a facilité ce vol d'urgence arrivé ce jour et a fourni 10.000 tentes supplémentaires au HCR pour l'opération d'urgence.

Le chargement transporté dans le cadre du pont aérien vient en complément de milliers d'articles de secours, incluant des tentes, des batteries de cuisine, des jerrycans, des nattes de couchage et des couvertures. Ces produits ont été achetés localement ou ils proviennent des stocks existants du HCR au Pakistan. Le HCR procède actuellement à leur distribution avec ses partenaires non gouvernementaux et les autorités locales, dans le cadre de la réponse conjointe des Nations Unies.

Lundi, un total de 501.496 personnes déplacées lors d'un nouvel afflux ont été officiellement enregistrées par les autorités, avec l'aide du HCR, depuis le 2 mai. Parmi ces nouveaux arrivants, 72.707 personnes se trouvent dans des camps et 428.789 autres sont hébergées chez des proches, des amis ou au sein de communautés d'accueil – y compris chez des habitants qui ont ouvert leurs portes pour recevoir des personnes fuyant les combats.

Les personnes sont enregistrées dans des camps et dans 38 points d'enregistrement qui ont été établis par la Direction de la prévoyance sociale (Directorate of Social Welfare) avec l'aide du HCR à Swabi, à Mardan, à Nowshera, à Charsadda, à Kohat et à Peshawar. D'autres encore sont mis en place quotidiennement.

Le Haut Commissaire António Guterres a expliqué que la rapidité et l'ampleur de cette crise posaient des défis immenses pour le gouvernement et la communauté humanitaire. Des ressources supplémentaires sont nécessaires d'urgence et le HCR appelle à la solidarité internationale pour aider les Pakistanais déracinés dans cette crise.

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué mardi qu'il fournissait de l'aide alimentaire d'urgence à environ 650.000 personnes ayant fui les zones de combats, dont 200.000 récemment arrivées des districts de Lower Dir, Swat et Buner.

« Le PAM a mobilisé ses stocks dans le pays et est prêt à nourrir un nombre croissant de personnes déplacées dans les deux à trois prochains mois. Aider les familles affamées est notre priorité », a déclaré le représentant de l'agence des Nations Unies dans le pays, Wolfgang Herbinger.

Le PAM a annoncé des projets pour doubler la quantité d'aide alimentaire d'urgence fournie aux déplacés dans les camps ainsi que dans les communautés qui en accueillent une partie.

« Nous avons besoin que la communauté internationale des donateurs octroie rapidement des dons pour éviter des interruptions dans les distributions de nourriture », a dit M. Herbinger.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR annonce un pont aérien pour les déplacés au Pakistan

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres a annoncé lundi un pont aérien pour acheminer des tonnes de matériel humanitaire supplémentaire dans le nord-ouest du Pakistan.