Centrafrique : Ban préoccupé par les attaques sanglantes présumées contre des civils

1 mai 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est préoccupé par tout développement qui pourrait saper le processus de consolidation de la paix en cours en République centrafricaine, suite aux informations sur des attaques meurtrières contre des civils par les troupes gouvernementales dans la région de Ndele, a dit vendredi sa porte-parole adjointe, Marie Okabe.

M. Ban « considère le respect des droits de l'homme comme un élément crucial pour une paix durable en République centrafricaine. Il reste donc préoccupé par les informations sur des violations présumées des droits de l'homme dans le pays », a-t-elle ajouté lors du point de presse quotidien au siège des Nations Unies à New York.

Le Secrétaire général appelle une nouvelle fois « au respect des droits de l'homme et de l'Etat de droit », a-t-elle encore dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tchad et Centrafrique : Mulet juge urgent de renforcer la MINURCAT

Le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Edmond Mulet, a estimé vendredi qu'il était urgent de renforcer la composante militaire de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), qui a pris la relève de la force de l'Union européenne (EUFOR) le 15 mars, en lui fournissant notamment les équipements nécessaires.