Soudan : Le Conseil de sécurité proroge d'un an le mandat de l'UNMIS

30 avril 2009

Le Conseil de sécurité a prorogé jeudi d'un an le mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) et a appelé toutes les parties à respecter pleinement l'accord de paix global de 2005 qui a mis fin à 21 ans de guerre civil entre le Nord et le Sud Soudan.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité, les 15 membres du Conseil ont souligné « l'importance d'une mise en œuvre complète et rapide de tous les éléments de l'accord de paix global », ainsi que de la feuille de route destinée à réduire les tensions dans la région disputée d'Abyei.

L'UNMIS a été établie en 2005 par le Conseil pour soutenir l'accord de paix qui a été signé par le gouvernement du Soudan et le Mouvement/Armée de libération du peuple du Soudan (SPLM/A).

Dans son dernier rapport sur le Soudan, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, prévient que si l'accord de paix s'effondre, une catastrophe humanitaire pourrait se produire. Il appelle la communauté internationale à continuer à garantir la mise en œuvre de cet accord et le Soudan à autoriser le retour d'ONG qui ont été expulsées après le mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre le Président soudanais Omar Al-Bachir.

Dans sa résolution, le Conseil, déplorant ce qu'il appelle “un conflit localisé et persistent” dans le sud du Soudan et dans les régions adjacentes, appelle l'UNMIS à renforcer ses capacités en matière de gestion des conflits et de protection des civils.

Le Conseil demande également à la Mission de se tenir prête à apporter son aide pour l'organisation du référendum national en 2011 et d'élections nationales crédibles, en coordination avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Il appelle les donateurs à fournir une assistance technique et matérielle.

Le Conseil des sécurité demande aussi aux donateurs de répondre aux demandes d'assistance pour le processus de désarmement, démobilisation et réintégration d'anciens combattants qui est considéré comme un élément crucial de l'accord de paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : Ban craint une catastrophe humanitaire si l'accord de paix échoue

Si l'Accord de paix global qui a mis fin à la guerre civile entre le Nord et le Sud-Soudan venait à échouer, une catastrophe humanitaire se produirait, met en garde le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un rapport publié mercredi.