CPI : Décès de la juge Fumiko Saiga des suites d'une brève maladie

24 avril 2009

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé vendredi le décès de la juge Fumiko Saiga des suites d'une brève maladie.

« Le décès de la juge Saiga est une énorme perte pour la Cour. Conjugués à son équilibre et à sa grâce naturelle, son sens aigu du droit et son dévouement à l'impartialité de la justice en faisaient une juriste éminente. Ses importantes contributions à la justice pénale internationale resteront dans les mémoires », a déclaré le Juge Sang-Hyun Song, Président de la Cour.

De nationalité japonaise, elle avait été élue par les Etats parties au Statut de Rome parmi le groupe des Etats d'Asie en janvier dernier, et officiait au sein de la Chambre préliminaire II.

Avant d'être élue juge de la CPI, et lors des dernières années de sa carrière au ministère japonais des affaires étrangères, la juge Saiga a été l'ambassadrice de son pays en charge des droits de l'homme et elle s'est efforcée en ces qualités de régler d'importants problèmes dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les violences contre les femmes, a indiqué la CPI dans un communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Cour pénale internationale : Cinq juges prêtent serment

Cinq juges de la Cour pénale internationale (CPI) élus en janvier 2009 pour des mandats de neuf ans par l’Assemblée des États parties au Statut de Rome ont prêté serment au cours d’une cérémonie tenue mercredi au siège de la Cour à La Haye.