L'ONU salue la libération de son envoyé spécial au Niger

23 avril 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit heureux d'apprendre la libération de quatre personnes, qui étaient détenues pendant ces derniers mois en Afrique de l'Ouest, dont son Envoyé spécial au Niger, Robert Fowler, et son assistant, Louis Guay, tous deux ressortissants canadiens.

« M. Ban Ki-moon est très reconnaissant envers les autorités du Burkina Faso, du Mali et du Niger pour les efforts qu'elles ont déployés afin d'assurer la libération en toute sécurité des détenus. Il apprécie tout particulièrement le rôle que le Canada a joué pour que MM. Fowler et Guay soient libérés sains et saufs, et se félicite que ces efforts aient été couronnés de succès », indique un communiqué publié dans la soirée de mercredi.

Le Secrétaire général réaffirme sa conviction que le personnel des Nations Unies effectue un travail exceptionnel à travers le monde, qu'il devrait pouvoir accomplir sans crainte d'être intimidé ou harcelé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban appelle à la libération des employés de l'ONU détenus ou portés disparus

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et d'autres responsables des Nations Unies ont appelé mercredi à la libération des 19 fonctionnaires de l'ONU détenus ou portés disparus à travers le monde.