La MANUI présente ses rapports sur les frontières internes de l'Iraq

22 avril 2009

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Staffan de Mistura, a présenté mercredi au Premier ministre, aux membres du Conseil présidentiel de l'Iraq ainsi qu'au président du gouvernement régional du Kurdistan des rapports sur les frontières internes contestées du nord du pays.

Les rapports en questions sont analytiques plutôt que prescriptifs, souligne la Mission, qui ajoute qu'elle n'a pas fait de suggestions concernant la juridiction administrative des régions en question.

Il s'agit des districts de Sinjar, Tal Afar, Til Kaef, Sheikhan, Akre, Hamdaniya, Makhmour, Al Hawija, Dibis, Daquq, Kirkuk, Tuz, Kifri et Khanaqin, ainsi que le sous-district de Mandali dans le district de Baladruz, selon un communiqué de la MANUI.

Les rapports concernent aussi Kirkouk et la possibilité d'un référendum, en présentant quatre options, aucune d'entre elles ne prévoyant la division du district.

Staffan de Mistura a vivement souhaité que les parties iraquiennes se servent de ces rapports qui ont nécessité plus d'un an de travail, comme base de discussions pour leurs propres décisions.

« Nous sommes bien trop conscients que des tensions sont apparues de part et d'autre de ces zones disputées et que les questions ne sont pas simplement territoriales », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban : Des mesures nécessaires pour améliorer les relations entre Iraq et Koweït

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime dans un rapport publié cette semaine qu'il est nécessaire de prendre des mesures concrètes pour améliorer les relations entre l'Iraq et le Koweït concernant notamment la question des disparus koweïtiens pendant la guerre du Golfe au début des années 1990.