Burundi : Ban salue la décision des FNL de renoncer au conflit armé

22 avril 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi l'accréditation le 21 avril des Forces nationales de libération (FNL) comme parti politique au Burundi et la décision des FNL de renoncer au conflit armé.

L'accréditation des FNL suit la séparation et le désarmement formel de sa branche armée, dont la séparation des enfants associés au mouvement, a précisé la porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué. La renonciation des FNL au conflit armé « ouvre la voie à sa participation au processus démocratique au Burundi », a-t-elle ajouté.

« Le Secrétaire général note avec gratitude les décisions prises par le gouvernement du Burundi et les FNL à Pretoria le 8 avril, sous le leadership du facilitateur sud-africain, établissant une feuille de route dont ils sont mutuellement responsables pour finaliser le processus de paix », souligne le communiqué. « A cet égard, il appelle les deux parties à continuer leur coopération renforcée afin d'achever cette dernière phase de la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu ».

Ban Ki-moon salue également l'Initiative régionale pour ses efforts destinés à soutenir la mise en œuvre de l'Accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006 et appelle la communauté internationale à continuer à accorder son soutien nécessaire à la conclusion en temps opportun du processus de paix au Burundi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Burundi : L'ONU se félicite de la démobilisation de 112 enfants

Au Burundi, « le processus de démobilisation d'anciens enfants soldats, associés aux Forces Nationales pour la Libération (FNL) a finalement démarré », s'est réjouie jeudi la représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy.