Afghanistan : L'ONU condamne le meurtre d'une députée provinciale

13 avril 2009

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a exprimé lundi son 'dégoût' face au meurtre absurde d'une députée provinciale Sitara Achikzai, à Kandahar.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a exprimé lundi son 'dégoût' face au meurtre absurde d'une députée provinciale Sitara Achikzai, à Kandahar.

La Mission a décrit Mme Achikzai comme une femme courageuse et dévouée qui a servi son pays sans crainte dans une des régions les plus volatiles du pays.

« La MANUA condamne son meurtre dans les termes les plus fermes », a rapporté un porte-parole du Secrétaire général. La Mission fait remarquer que ses tueurs ont clairement montré le mépris qu'ils ont pour les traditions et le sens de l'honneur afghans.

Le porte-parole a noté par ailleurs que cet incident intervient alors qu'est lancée dans tout le pays une campagne contre la polio.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Pillay dénonce une loi restreignant les droits des femmes

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a appelé jeudi le gouvernement afghan à annuler une nouvelle loi signée par le Président Hamid Karzaï, estimant qu'elle restreint sérieusement les droits des femmes en Afghanistan et est contraire à la constitution afghane et aux normes universelles en matière de droits de l'homme.