Le Tribunal pour la Sierra Leone condamne à la prison trois ex-dirigeants du RUF

8 avril 2009

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) a condamné mardi trois anciens dirigeants du Front révolutionnaire uni (RUF) à une peine d'emprisonnement pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité lors de la guerre civile qui a duré de 1991 à 2001. Ils avaient été reconnus coupables il y a six semaines par le TSSL.

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone condamne à la prison trois ex-dirigeants du RUF

Les trois anciens dirigeants, Issa Hassan Sesay, Morris Kallon et Augustine Gbao, ont notamment été condamnés pour des actes de terrorisme, punitions collectives, extermination, assassinats, viols, exploitation sexuelle, mutilations et violences physiques, pillages et utilisation d'enfants soldats. Surtout, pour la première fois, les juges ont prononcés, contre eux, des condamnations pour mariages forcés et attaques contre les casques bleus.

Issa Hassan Sesay passera au maximum 52 ans en prison, Morris Kallon, 40 ans et Augustine Gbao, 25 années.

Dans un communiqué relatif à cette condamnation, le Procureur du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, Stephen Rapp, a salué la décision du TSSL. « Ces condamnations reconnaissent la gravité des terribles atrocités dont se sont rendus responsables ces messieurs », a-t-il déclaré. « Mais plus important, elles honorent les victimes, les milliers d'hommes, de femmes et d'enfants de Sierra Leone qui ont souffert du fait des actes et décisions de ces individus », a-t-il ajouté.

Stephen Rapp a également félicité les juges pour « leur historique contribution au droit international humanitaire » qui, a-t-il dit, sera citée dans les tribunaux à travers le monde dans les années à venir ». « Vos décisions vont aider à rétablir la justice et l'état de droit en Sierra Leone sans lesquelles, la paix et le développement sont impossibles », a t-il souligné.

Le procès de l'ancien président du Libéria voisin Charles Taylor est également en cours au TSSL. Il est notamment accusé d'avoir armé la rébellion du RUF en échange de diamants exploités dans l'est de la Sierra Leone. Le verdict est attendu début 2010.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Trois chefs militaires sierra léonais jugés coupables d'exactions pendant la guerre civile

Trois anciens chefs du mouvement rebelle sierra-leonais du Revolutionary United Front (RUF) ont été jugés mercredi coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis au cours des dix ans de guerre civile par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) à Freetown.