Ban condamne une série d'attentats à la bombe à Bagdad

6 avril 2009
Scène d'un récent attentat suicide en Iraq.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fermement condamné lundi une série d'attentats à la bombe qui ont frappé la capitale iraquienne Bagdad, faisant un grand nombre de morts et de blessés parmi les civils.

Selon la presse, la série d'attentats a fait 36 morts et plus de 110 blessés lundi dans des quartiers chiites de Bagdad, une flambée de violences qui intervient alors que l'armée américaine a commencé à réduire sa présence dans la capitale iraquienne avant la date-butoir du 30 juin.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances aux familles de ceux qui sont morts, précise sa porte-parole dans une déclaration.

Il « est persuadé que le peuple d'Iraq rejettera ces tentatives condamnables de déclencher une violence interconfessionnelle dans le pays » et appelle les Iraquiens « à poursuivre leurs efforts pour obtenir une paix durable et une réconciliation nationale », ajoute la déclaration.

« Les Nations Unies restent engagées à soutenir le peuple iraquien dans cet objectif », selon le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.