Ban condamne un attentat suicide en Afghanistan

1 avril 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mercredi un attentat-suicide perpétré en Afghanistan contre l'Assemblée provinciale de Kandahar, qui se trouve à proximité du bureau des Nations Unies.

Deux personnes auraient trouvé la mort et un grand nombre d'autres auraient été blessées, dont un membre du personnel de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), a précisé la porte-parole de M. Ban dans un communiqué.

« Le Secrétaire général réitère, dans les termes les plus fermes, sa condamnation de tous les actes terroristes contre des civils. Il est profondément préoccupé par l'escalade de la violence en Afghanistan. De telles attaques menées, de manière indiscriminée, contre des personnes et des institutions engagées à bâtir un meilleur avenir pour le pays sont moralement répugnantes et ne peuvent que retarder les efforts visant à renforcer la paix, la réconciliation et la stabilité en Afghanistan », selon le communiqué.

Ban Ki-moon a présenté ses condoléances et exprimé sa sympathie aux familles de ceux qui ont perdu leur vie au cours de cet attentat, ainsi qu'au gouvernement de l'Afghanistan. « Il souhaite également un prompt rétablissement aux personnes qui ont été blessées lors de cet acte ignoble », a dit sa porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A La Haye, Ban Ki-moon insiste sur la coopération en faveur de l'Afghanistan

L'Afghanistan peut faire de réels progrès dans de nombreux domaines si les pays de la région travaillent en commun et si les efforts militaires et civils vont de pair, a estimé mardi le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors d'une conférence internationale sur l'Afghanistan à La Haye.