Pakistan : Le HCR toujours très inquiet pour la santé de Solecki enlevé le 2 février

31 mars 2009

Le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) au Pakistan a réitéré mardi son inquiétude concernant la santé de John Solecki, le responsable du HCR à Quetta (Pakistan) enlevé le 2 février.

Le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) au Pakistan a réitéré mardi son inquiétude concernant la santé de John Solecki, le responsable du HCR à Quetta (Pakistan) enlevé le 2 février.

« Les Nations Unies sont très préoccupés par le manque d'informations directes de la part de ses ravisseurs sur la santé de John et a des raisons de penser qu'il pourrait être maintenant très sérieusement malade », déclare le HCR dans un communiqué.

Le Front uni de libération Baloch (BLUF) a revendiqué l'enlèvement. « L'ONU note qu'elle n'a pas eu d'information de la part de ceux qui détiennent John depuis au moins deux semaines », ajoute le communiqué.

Avant d'être enlevé, John Solecki suivait un traitement médical. « S'il n'est pas relâché immédiatement pour recevoir les soins médicaux appropriés dans un hôpital ou une clinique, son état risque de sérieusement empirer », selon le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.