Darfour : La MINUAD aura la garde des biens des ONG expulsées

31 mars 2009

Les autorités soudanaises ont accepté lors d'une réunion mardi de la Commission tripartite d'accorder à l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) la garde des biens des organisations non gouvernementales expulsées au début du mois, tant qu'une solution n'est pas trouvée entre ces ONG et le gouvernement.

Les autorités soudanaises ont accepté lors d'une réunion mardi de la Commission tripartite d'accorder à l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) la garde des biens des organisations non gouvernementales expulsées au début du mois, tant qu'une solution n'est pas trouvée entre ces ONG et le gouvernement.

La Commission tripartite sur la MINUAD, qui comprend des représentants du gouvernement du Soudan, de l'Union africaine et des Nations Unies, s'est réunie à El Fasher (Nord-Darfour).

Il s'agit de la cinquième réunion de cette commission. La rencontre a également porté sur des questions liées au déploiement de la MINUAD, a précisé la Mission dans un communiqué.

Les participants ont noté qu'à la fin mars 67% des forces militaires de la Mission étaient désormais déployées.

Lors d'un point de presse à l'issue de la réunion, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies au soutien logistique, Susana Malcorra, a déclaré que la nette augmentation des forces déployées au cours de l'année passée était une indication du succès des réunions régulières de la Commission tripartite.

La prochaine réunion de la Commission tripartite doit avoir lieu au Darfour début juin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : Réunion de la Commission tripartite mardi à El Fasher

La Commission tripartite réunissant le gouvernement du Soudan, l'Union africaine et les Nations Unies doit se réunir mardi à El Fasher (Darfour) pour discuter des moyens de faciliter et d'accélérer le déploiement de l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD), a indiqué lundi l'ONU.