L'ONU préoccupée par les actions du Hamas entravant l'envoi de patients hors de Gaza

31 mars 2009
Un homme porte un enfant qui se trouvait dans une école à Gaza bombardée par Israël.

Le Coordonnateur humanitaire pour le territoire palestinien occupé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont exprimé leur grave préoccupation face à l'interruption du transfert de patients médicaux hors de la bande de Gaza après la prise de contrôle des opérations par le Hamas.

Le Coordonnateur humanitaire pour le territoire palestinien occupé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont exprimé leur grave préoccupation face à l'interruption du transfert de patients médicaux hors de la bande de Gaza après la prise de contrôle des opérations par le Hamas.

« Le 22 mars, les autorités de facto du Hamas dans la bande de Gaza ont pris le contrôle du département du ministère de la santé de l'Autorité palestinienne qui s'occupe de l'envoi des patients médicaux à l'étranger», a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

En conséquence le ministère de la santé à Ramallah ne peut plus ni approuver ni financer ces transferts de patients gazaouis et tant Israël que l'Egypte refuse de les laisser partir sans approbation de l'Autorité palestinienne.

De ce fait, tous les transferts de patients depuis Gaza ont été interrompus, ce qui affecte de nombreuses personnes souffrant de maladies graves et de complications.

Les interventions de l'OMS et du Coordonnateur humanitaire Maxwell Gaylard tendant à ce que la décision du 22 mars soit renversée ont pour l'instant échoué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.