Namibie : Appel d'urgence pour les victimes des inondations

30 mars 2009

Les Nations Unies ont lancé lundi un appel d'urgence de plus de 2.700.000 dollars pour soutenir et compléter les efforts immédiats et à moyen terme du gouvernement de Namibie pour aider 350.000 personnes touchées par les inondations.

« Depuis le début de l'année 2009, les régions du nord et du nord est de la Namibie ont connu des pluies torrentielles, portant le niveau des eaux à un niveau sans précédent depuis 1963 » dans les régions de Kavango et de Caprivi, a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Près de 16% de la population est affectée par les inondations, qui auraient fait 92 morts, selon la porte-parole.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) les eaux des fleuves Cunene, Chobe, Zambèze et Kavango ont aussi été alimentés par leurs affluents en Angola et en Zambie.

Les inondations ont par ailleurs accru la vulnérabilité des populations qui souffrent d'un des taux de prévalence du VIH/sida les plus élevés du monde, estimé en 2008 à 15,8% de la population adulte.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique australe : Des milliers de déplacés par les pluies

Des milliers de personnes en Angola et en Namibie ont été déplacées par les pluies qui ont causé des dommages importants aux biens et aux terres, a indiqué vendredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).