Côte d'Ivoire : L'ONUCI aide à relancer l'élevage d'ovins

27 mars 2009

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), a inauguré cette semaine un projet destiné à relancer l'élevage d'ovins dans le département de Zouan Hounien, dans l'ouest du pays.

L'ONUCI, sollicitée par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a financé le projet dans le cadre de ses Projets à impact rapide, destinés à soutenir les initiatives locales d'intérêt communautaire.

Le financement, d'un montant de 5,3 millions francs CFA a servi à mettre 90 brebis et 3 béliers à la disposition de trois groupements de dix personnes dans les villages de Ziampleu, Krozialé et Vétouo. Après une période d'un an, les bénéficiaires devront rendre le bétail mis à leur disposition, qui sera aussitôt mis à la disposition d'autres bénéficiaires.

Le cheptel d'ovins et de volailles du département de Zouan Hounien avait été décimé pendant la crise, obligeant les populations à s'adresser à d'autres localités pour s'approvisionner en protéine animale.

« Avec la guerre, les populations avaient tout perdu, mais grâce à l'ONUCI, c'est l'espoir qui renaît dans le département », a déclaré le Préfet de Zouan Hounien, M. Bony Salomon, lors de la cérémonie d'inauguration qui se déroulait à la mission catholique de la ville.

« L'ONUCI souhaite qu'en plus du développement de l'agriculture, ce projet renforce davantage la cohésion sociale et la cohabitation pacifique », a indiqué le chef de la délégation de l'ONUCI à la cérémonie, Diane Pezzini, ajoutant que le projet bénéficierait indirectement à quelques 4.800 personnes.

Les bénéficiaires du projet et leur encadreur, le Père Jean Louis, curé de la paroisse de Zouan Hounien, ont exprimé leur gratitude à l'ONUCI, demandant aussi la modernisation de leurs bergeries pour un accroissement de la productivité.

Le projet vise également à diversifier les sources de revenus pour contribuer à l'autosuffisance alimentaire et financière, a expliqué le représentant de la FAO dans la localité, Ahui Anvo. Il a souligné que le projet traduisait la bonne collaboration entre le système des Nations Unies et les partenaires locaux.

L'ONUCI avait financé l'an dernier un projet de développement de l'élevage dans la même localité, contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté dans la localité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : L'ONUCI pourrait mobiliser plus d'argent pour les 1.000 microprojets

Le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Côte d’Ivoire, Y.J. Choi, a annoncé mercredi à Bouaké, que l’Opération des Nations Unies pour la Côte d’ivoire (ONUCI), allait mobiliser des contributions financières additionnelles afin d’étendre l’opération des « 1.000 microprojets » pour la réinsertion socio-économique des ex-combattants et des jeunes à risque de Côte d’Ivoire, si l’expérience, initiée en août dernier s’avérait concluante.