RDC : 11 000 personnes déracinées par les dernières attaques de la LRA mi-mars

25 mars 2009

Un nouveau groupe de 11.000 personnes a été déraciné au cours des dernières attaques menées par les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) autour du village de Banda dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) à la mi-mars, portant à plus de 188 000.le nombre total de personnes déplacées à cause des raids répétés de cette milice dans le district du Haut-Uele de la Province Orientale, ces six derniers mois, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Un nouveau groupe de 11.000 personnes a été déraciné au cours des dernières attaques menées par les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) autour du village de Banda dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) à la mi-mars, portant à plus de 188 000.le nombre total de personnes déplacées à cause des raids répétés de cette milice dans le district du Haut-Uele de la Province Orientale, ces six derniers mois, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Depuis septembre 2008, plus de 990 Congolais ont été assassinés par la LRA et 747 autres ont été enlevés, la grande majorité d'entre eux étant des enfants, ajoute le HCR.

Les déplacés congolais, dont les biens ont été pillés et brûlés, vivent maintenant dans des familles d'accueil. Un grand nombre d'entre eux sont dispersés entre Niangara, Bangadi, Ngilima, Mbengu, Ndedu et Dakwa dans le district du Haut-Uele. Le HCR estime que 105.000 déplacés ont un besoin urgent d'assistance humanitaire.

Entre la mi-décembre et la mi-mars, le HCR a fourni une assistance à plus de 15.000 personnes déplacées internes à Dungu, Doruma, Mangilingili, Nadogoro, Nadamu, Ndedu Moke, Kaka et Ngilima. L'agence des Nations Unies a distribué des couvertures, des nattes de couchage, des ustensiles de cuisine, du savon et des bâches en plastique aux déplacés internes les plus vulnérables.

Le district du Haut-Uele est une région extrêmement isolée et de nombreux déplacés ne peuvent être atteints que par voie aérienne. L'insécurité et le manque d'infrastructure rendent encore plus difficile l'acheminement des biens des secours pour de grandes concentrations de personnes déplacées internes à Doruma, Niangara, Ngilima et Faradje.

Le HCR assure également protection et assistance à 16.000 réfugiés congolais qui ont traversé la frontière vers le Sud-Soudan pour échapper aux exactions de la LRA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : L'armée ougandaise se retire après trois mois d'opérations contre la LRA

L’armée ougandaise a débuté dimanche son retrait du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), après trois mois d’opérations conjointes avec les forces armées congolaises pour mettre fin aux activités des rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA).