Gaza : Les fournitures autorisées par Israël restent en deça des besoins

18 mars 2009

Gaza ne reçoit toujours pas assez d’assistance humanitaire pour faire face aux besoins de la population, a déclaré mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Gaza ne reçoit toujours pas assez d'assistance humanitaire pour faire face aux besoins de la population, a déclaré mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Un total de 671 camions – dont 121 en provenance d'agences humanitaires – ont été autorisés par Israël à entrer dans Gaza cette semaine. C'est moins que 1.080 camions autorisés la semaine d'avant alors que parmi les produits interdits par Israël cette semaine on trouve la confiture, les biscuits et la purée de tomate », a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

L'OCHA note aussi que le processus d'autorisation du personnel international des organisations non gouvernementales (ONG) reste très long, ce qui entrave leur fonctionnement.

Selon le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), 65% des habitants de Gaza vivent désormais en-dessous du taux de pauvreté et 37% vivent dans une pauvreté extrême.

Enfin, 66% des personnes au chômage sont extrêmement pauvres, alors que ce chiffre était de 56% avant le récent conflit à Gaza.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gaza : Des restrictions demeurent sur les fournitures de l'ONU

Israël continue de faire peser des restrictions de divers ordres sur les fournitures transportées par les Nations Unies à destination de la population de Gaza dans le besoin, a indiqué mardi une porte-parole du Secrétaire général.