L’UNESCO condamne la mort de deux journalistes dans un attentat en Iraq

16 mars 2009

Le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné lundi l’attentat suicide perpétré le 10 mars à Bagdad, qui a fait 33 morts, dont deux journalistes, et a demandé des mesures en vue d’améliorer la sécurité des journalistes en Iraq.

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné lundi l'attentat suicide perpétré le 10 mars à Bagdad, qui a fait 33 morts, dont deux journalistes, et a demandé des mesures en vue d'améliorer la sécurité des journalistes en Iraq.

« Je condamne cet attentat. De telles tueries aveugles défient toutes les lois. Deux journalistes, Haider Hashim et Suhaib Adnan, figurent parmi les victimes. Je dois, une fois de plus, demander aux autorités d'améliorer la sécurité des journalistes, une profession dont le travail est essentiel pour toute la société si celle-ci veut restaurer la démocratie et l'Etat de droit. Le lourd tribut payé en Iraq par ces professionnels, des homme et femmes courageux, est choquant », a déclaré M. Matsuura.

La télévision privée Al-Baghdadia a annoncé que son correspondant Haider Hashim a été tué dans l'explosion, ainsi que son caméraman Suhaib Adnan. Un reporter de la télévision publique Iraquia TV, Ibrahim al-Katib, a été grièvement blessé.

Pour le Syndicat iraquien des journalistes, le nombre des journalistes iraquiens tués dans ce pays depuis avril 2003 s'élève désormais à 295.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre d'un reporter iraquien

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné jeudi l'assassinat du reporter iraquien Dyar Abas Ahmed, abattu par des inconnus le 10 octobre à Kirkouk.