Zimbabwe : Le choléra atteint 88.000 personnes

6 mars 2009

L’épidémie de choléra atteint désormais 88.000 personnes et a fait 3.975 morts, des statistiques qui montrent pour la première fois une réduction de la progression de la maladie depuis le mois d’août.

L'épidémie de choléra atteint désormais 88.000 personnes et a fait 3.975 morts, des statistiques qui montrent pour la première fois une réduction de la progression de la maladie depuis le mois d'août.

Au début de l'année, le Zimbabwe enregistrait près de 8.000 nouveaux cas par semaine. Il y a eu une légère réduction de ces chiffres depuis quelques semaines avec 4.000 cas par semaine, a dit la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Toutefois, « il faut maintenir l'alerte dans la mesure où la crise de santé est encore importante et que la maladie fait tous les jours des morts », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, la saison des pluies a repris et cela pourrait accroître le nombre de cas de choléra.

Le choléra est une infection intestinale aiguë due à l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par un virus. Le bacille provoque une diarrhée pouvant aboutir rapidement à une déshydratation sévère et à la mort du sujet si un traitement n'est pas administré rapidement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

OMS : Une mission d’évaluation de l’épidémie de choléra en visite au Zimbabwe

Avec près de 80.000 cas enregistrés depuis août 2008, dont 3.800 ont entraîné la mort, l’épidémie de choléra au Zimbabwe n’est toujours pas sous contrôle, en raison notamment de son étendue (dix provinces sont touchées), de la déliquescence des infrastructures d’eau potable et d’assainissement et de la faiblesse du système de santé, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).