RDC : Les rebelles de la LRA multiplient les attaques contre les civils

27 février 2009

Les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA) multiplient les exactions dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte vendredi la Coordination humanitaire des Nations Unies.

Les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (Lord's Resistance Army, LRA) multiplient les exactions dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte vendredi la Coordination humanitaire des Nations Unies.

« Il y a une augmentation notable des attaques contre des civils et contre des travailleurs humanitaires au Nord Kivu, ce qui a conduit à de nouveau déplacements de population », a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Les attaques visent à présent des villages entiers et des centres de santé.

« Les agences humanitaires réclament une protection militaire et cherchent à atteindre des populations qui ne peuvent être jointes que par hélicoptère », a précisé la porte-parole.

Néanmoins le Programme alimentaire mondial (PAM) a été en mesure de distribuer de la nourriture à plus de 32.000 personnes. Des travaux sont aussi en cours pour améliorer la piste d'atterrissage de Doruma, dans le nord est du pays.

Le PAM prépare ainsi une opération visant à atteindre quelque 142.000 personnes déplacées ou dépouillées de leurs biens ou de leurs récoltes par la LRA.

De son côté, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), par la voix de sa directrice exécutive adjointe Hilde Johnson, qui se trouve dans le pays, a appelé à la libération de tous les enfants encore retenus parmi les groupes armés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

HCR : Afflux incessant de réfugiés congolais au Sud-Soudan

Le nombre de réfugiés congolais arrivés au Sud-Soudan en quête de sécurité en raison des attaques menées en 2008 par des rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) a maintenant dépassé le cap des 15.000 personnes, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).