HCR : Des milliers de Somaliens de retour à Mogadiscio, malgré la reprise des combats

27 février 2009

Plus de 40.000 personnes déplacées internes sont rentrées à Mogadiscio ces six dernières semaines, a indiqué vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Plus de 40.000 personnes déplacées internes sont rentrées à Mogadiscio ces six dernières semaines, a indiqué vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

La majorité des rapatriés viennent de Hiraan, Mudug, Galgaduud, Lower et Middle Shabelle dans les régions du sud et du centre, des zones qui connaissent à la fois une nouvelle escalade de violence et une grave sécheresse, a précisé un porte-parole du HCR, William Spindler lors d'un point de presse à Genève.

De nombreuses personnes déplacées internes rentrent dans leur région d'origine par familles entières. Toutefois d'autres sont des chefs de famille qui ont laissé leurs proches dans les installations accueillant des déplacées internes alors qu'ils vérifient l'état de leurs biens. Ils retournent dans les quartiers de Hodan, Wardhiigleey, Yaaqshiid et Heliwaa situés au nord de Mogadiscio, des quartiers qui ont été dévastés par deux années de guerre et quasiment vidés de leurs habitants. Les personnes déplacées ont tout perdu. Elles rentrent dans des maisons en ruines et elles n'ont aucun moyen de subsistance.

Ces derniers retours ont lieu alors que Mogadiscio est le théâtre de combats parmi les plus violents observés ces derniers mois, entraînant de nombreuses pertes civiles et de nouveaux déplacements de population. Le HCR procède actuellement à l'évaluation de l'ampleur et de la complexité de ces derniers déplacements.

Le HCR n'encourage pas les retours vers Mogadiscio à ce stade, car la situation sécuritaire y est instable et les conditions ne sont vraiment pas propices. L'accès aux services essentiels à Mogadiscio est limité, avec un très petit nombre d'agences internationales présentes sur le terrain du fait de l'insécurité. Néanmoins, le HCR se prépare à fournir une aide aux personnes rapatriées ou à celles qui souhaitent rentrer dans un avenir proche, dans l'espoir d'une amélioration de la situation sécuritaire, a dit le porte-parole.

Le nombre total de Somaliens déplacés dans leur propre pays atteint le chiffre sidérant de 1,3 million. Durant la seule année 2008, quelque 100.000 Somaliens ont cherché refuge dans les pays voisins comme le Kenya, l'Ethiopie, Djibouti et le Yémen. Le nombre de réfugiés somaliens dans les pays d'accueil s'élève aujourd'hui à 438.000.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : L’ONU lance une alerte sur la crise alimentaire

Sans financement immédiat des opérations des Nations Unies, les niveaux de malnutrition et de maladie critique dans deux régions de la Somalie ne feront que s’aggraver, a prévenu mercredi le le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).