En Tanzanie, Ban discute changement climatique et santé avec le président Kikwete

26 février 2009

En visite jeudi en Tanzanie, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rencontré le président tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete, avec qui il a discuté en particulier de l’impact du changement climatique sur la sécurité alimentaire du pays et des efforts du gouvernement pour lutter contre le VIH/sida.

En visite jeudi en Tanzanie, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré le président tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete, avec qui il a discuté en particulier de l'impact du changement climatique sur la sécurité alimentaire du pays et des efforts du gouvernement pour lutter contre le VIH/sida.

M. Ban, qui effectue une tournée dans plusieurs pays africains, a également discuté avec le président de la crise économique et financière mondiale, des prochaines élections en Tanzanie, du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), qui doit achever son travail l'année prochaine, et de questions régionales, dont le Burundi, le Zimbabwe, la Somalie et la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué sa porte-parole adjointe, Marie Okabe, lors d'un point de presse au siège des Nations Unies à New York.

Concernant le Burundi, M. Ban a notamment exprimé son inquiétude concernant les retards dans le désarmement des Forces nationales de libération (FNL).

Le Secrétaire général a également rencontré l'ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, qui lui a fait un compte-rendu des pourparlers de Nairobi sur la RDC que M. Mkapa co-préside avec l'ancien président du Nigéria Olusegun Obasanjo. Ils ont discuté de la réintégration des combattants du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) dans les forces armées congolaises, des perspectives d'assistance de l'ONU pour aider l'intégration militaire et de la question de l'amnistie temporaire.

Ban Ki-moon a enfin prononcé un discours devant le corps diplomatique local, la communauté universitaire et des représentants des médias. Il a déclaré qu'il ne fallait pas laisser les succès de l'Afrique être sapés par les crises mondiales. Et il a appelé les dirigeants africains à faire des progrès en matière d'éducation, à lutter contre le changement climatique et à combattre le VIH/sida.

Il a aussi jugé nécessaire que la violence s'arrête à travers le continent, en particulier au Darfour, en RDC et en Somalie.

Avant la Tanzanie, M. Ban était en Afrique du Sud. Il doit se rendre ensuite en RDC, au Rwanda et en Egypte.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban rencontre le Président sud-africain Motlanthe

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rencontré mercredi pendant près de deux heures le Président sud-africain Kgalema Motlanthe, avec qui il a discuté notamment de la situation au Zimbabwe voisin, où un gouvernement d’unité nationale a été récemment formé.