La Mission des Nations Unies au Timor-Leste reconduite pour un an

26 février 2009

Le Conseil de sécurité a prorogé jeudi le mandat de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT) jusqu’au 26 février 2010, en maintenant les effectifs actuels autorisés.

Le Conseil de sécurité a prorogé jeudi le mandat de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT) jusqu'au 26 février 2010, en maintenant les effectifs actuels autorisés.

Par sa résolution 1867 (2009), adoptée à l'unanimité, le Conseil demande également à la MINUT de « fournir, dans les limites de son mandat, l'appui nécessaire en prévision des élections locales prévues pour 2009 » et engage la communauté internationale à apporter son concours à cette entreprise.

Le Conseil de sécurité suit ainsi les recommandations formulées par le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, dans son dernier rapport sur la MINUT.

En outre, le Conseil, qui se félicite de l'« amélioration de la situation sur les plans politique et de la sécurité au Timor-Leste », demande instamment à toutes les parties « de continuer à œuvrer de concert, à pratiquer le dialogue politique, à consolider la paix, la démocratie, l'état de droit, à favoriser un développement social et économique durable, et à assurer la défense des droits de l'homme et la réconciliation nationale dans le pays ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La capacité de résilience du Timor-Leste saluée au Conseil de sécurité

« La présence au Conseil de sécurité du président Ramos-Horta symbolise la capacité de résilience du jeune Timor-Leste », qui a répondu de manière responsable à la tentative d’assassinat du 11 février 2008, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.