Le TPIR ouvre deux nouveaux centres d’information au Rwanda

23 février 2009

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) vient d’ouvrir deux nouveaux centres d’information et de documentation au Rwanda, a annoncé lundi le tribunal.

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) vient d'ouvrir deux nouveaux centres d'information et de documentation au Rwanda, a annoncé lundi le tribunal.

Le Procureur du TPIR, Hassan Bubacar Jallow, accompagné par le chef de la délégation de la Commission européenne au Rwanda, l'ambassadeur David Macrae, a inauguré le 18 février et le 20 février ces deux centres dans les districts de Nyamagabe et de Muhanga, dans le sud du pays.

Ils font partie des dix centres d'information et de documentation installés au Rwanda par le TPIR dans des locaux fournis par les cours d'instance.

« Alors que nous inaugurons ces deux centres, nous espérons que le savoir des avocats dans les cours provinciales sera renforcé grâce à l'accès facile et à l'utilisation des moyens et des technologies mis à leur disposition », a déclaré M. Jallow lors d'une des cérémonies d'inauguration. Il a remercié l'Union européenne pour son soutien et le gouvernement du Rwanda pour avoir fourni les locaux des centres d'information et de documentation.

Le procureur a ajouté que les centres joueraient un rôle crucial dans l'enseignement sur le génocide qui a eu lieu en 1994 au Rwanda et permettront de promouvoir la paix et la sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

TPIR : Un enquêteur chargé de défendre un accusé de génocide jugé pour outrage

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a commencé lundi le jugement pour outrage à la cour de Léonidas Nshogoza, un enquêteur chargé de défendre un accusé de génocide et qui est accusé d’avoir fabriqué des pièces et suscité de faux témoignages.