Somalie : L’ONU condamne le meurtre de 11 soldats de l’Union africaine

23 février 2009

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et son représentant spécial pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, ont condamné une attaque perpétrée dimanche contre des troupes de la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) à Mogadiscio, qui a tué 11 soldats de la paix du Burundi.

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et son représentant spécial pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, ont condamné une attaque perpétrée dimanche contre des troupes de la mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) à Mogadiscio, qui a tué 11 soldats de la paix du Burundi.

Ban Ki-moon a fermement condamné l'attaque qui a fait 11 morts et 15 blessés graves, exprimant sa solidarité à l'Union africaine et au gouvernement du Burundi.

Le représentant spécial s'est dit choqué par ce meurtre, le condamnant dans les termes les plus fermes et le qualifiant d'« antipatriotique ».

« Trop souvent ces meurtres sont commis par de jeunes Somaliens manipulés par des individus et des groupes sans scrupules », a-t-il ajouté.

Ces meurtres interviennent au lendemain de l'approbation par le parlement du nouveau cabinet mis en place par le Premier ministre Omar Sharmarke.

« Je suis sûr que cette attaque a été lancée pour détourner l'attention des événements positifs qui se déroulent en Somalie », a dit le représentant spécial.

« Il y a un nouveau gouvernement qui sera basé à Mogadiscio pour aider les gens à remettre leurs vie et le pays sur le chemin de la normalité », a-t-il ajouté. « Pour les Somaliens, ceux qui sont derrière ces meurtres sont bien connus et sont du côté des perdants », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : L’ONU salue l’annonce d’un cabinet d’unité nationale

Le représentant spécial de l’ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a salué vendredi l’annonce par le Premier ministre somalien Omar Sharmarke de la formation d’un gouvernement d’unité nationale.