Gaza : Ban suggère une enquête sur le conflit

11 février 2009

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a suggéré au Conseil de sécurité de mener une enquête sur le comportement de l’armée israélienne et du mouvement palestinien Hamas lors de leur affrontement en janvier à Gaza.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a suggéré au Conseil de sécurité de mener une enquête sur le comportement de l'armée israélienne et du mouvement palestinien Hamas lors de leur affrontement en janvier à Gaza.

M. Ban Ki-moon a évoqué mercredi la possibilité de cette enquête lors d'une allocution devant le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien réuni au siège de l'ONU à New York.

Il a rappelé qu'il avait lancé en parallèle une enquête des Nations Unies sur le bombardement des installations de l'ONU à Gaza par l'armée israélienne et sur les victimes causées par ces bombardements totalement « inacceptables ».

Les combats entre Israël et le Hamas ont fait 1.300 morts et 5.300 blessés du côté palestinien ainsi que 14 morts du côté israélien et 530 blessés.

Le Secrétaire général a indiqué mardi lors d'une conférence de presse que la Commission d'enquête sur les bombardements des installations de l'ONU serait dirigée par Ian Martin, qui a récemment eu des responsabilités au Népal, et serait composée de spécialistes juridiques et militaires.

Il a par ailleurs insisté sur l'importance d'ouvrir les points de passage d'Israël vers Gaza, alors que 1,5 million de Palestiniens, dont la moitié sont des enfants, ont besoin d'une assistance humanitaire.

Ban Ki-moon était à Gaza le 20 janvier dernier, afin de manifester sa solidarité avec la population du territoire palestinien et inspecter les dommages causés par les combats.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

De Gaza à Bagdad, Ban a voulu exprimer sa solidarité avec les gens ordinaires

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, était mardi de retour à New York après une série de visites qui l’ont mené de Kaboul, à Islamabad, de Bagdad à Davos, à New Delhi, à Addis Abeba, et à Gaza, un périple au cours duquel il a souhaité exprimer sa solidarité avec les « gens ordinaires » touchés par les crises et les conflits.