Ban Ki-moon réitère le soutien de l'ONU lors d'une visite en Afghanistan

4 février 2009

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a effectué mercredi une visite en Afghanistan, un déplacement destiné à souligner la priorité qu'accorde l'ONU à son travail dans ce pays.

M. Ban a rencontré le Président afghan Hamid Karzaï. « C'est une visite qui intervient à un moment crucial alors que des élections sont prévues, que nous attendons le renouvellement de notre mandat et qu'une réflexion sur la stratégie pour l'Afghanistan est en cours depuis ces derniers mois », a précisé le porte-parole de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), Adrian Edwards.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Karzaï, Ban Ki-moon a déclaré qu'il était venu confirmer le « solide soutien » des Nations Unies en faveur de la paix et de la stabilité en Afghanistan. « Pour les Nations Unies, l'Afghanistan reste une priorité en 2009 », a-t-il ajouté. « Cette année va être une année très importante pour le peuple et le gouvernement d'Afghanistan, qu'il s'agisse d'affronter les problèmes en matière de sécurité, d'assurer une plus grande prospérité et d'établir une démocratie plus complète ».

De son côté, le Président Karzaï a estimé qu'avec « l'assistance des Nations Unies, l'Afghanistan avait réalisé beaucoup de choses ».

En réponse à une question sur les élections présidentielle et provinciales, prévues le 20 août, M. Ban a dit que l'ONU « ferait tout son possible pour s'assurer que la Commission électorale indépendante afghane, avec l'aide technique des Nations Unies, reçoit le soutien approprié de la part des donateurs. » « L'enregistrement des électeurs s'est bien passé. Nous devons nous assurer que le processus électoral se déroule aussi bien que possible », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a estimé que la présence militaire internationale restait importante. « Nous avons aussi besoin d'équilibrer les moyens politiques et militaires nécessaires à la stabilité de l'Afghanistan », a-t-il dit.

Interrogé sur la question des victimes civiles lors d'opérations militaires, M. Ban a dit « pleinement partager les préoccupations et les frustrations du Président Karzaï concernant de nombreux incidents tragiques où des civils ont été tués dans le cadre d'opérations militaires contre le terrorisme ».

Lors de sa visite, le Secrétaire général a également entendu un exposé de son représentant spécial pour l'Afghanistan, Kai Eide, qui dirige la MANUA, sur la situation humanitaire et le travail de soutien de l'ONU au gouvernement afghan. Depuis 2002, la MANUA est chargée de diriger les efforts civils de la communauté internationale en Afghanistan et joue un rôle actif dans la promotion de la paix.

Le Secrétaire général n'a pas pu rencontrer comme prévu le président de l'Assemblée nationale, le commandant de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) et le haut représentant civil de l'OTAN, en raison du mauvais temps.

Ban Ki-moon a ensuite quitté l'Afghanistan pour une visite au Pakistan, où il a rencontré, peu après son arrivée, le Premier ministre Yousaf Rasa Gillani.

Il a également assisté à la signature d'un document entre l'équipe de l'ONU dans le pays et le gouvernement pakistanais établissant un cadre pour le travail des Nations Unies en matière de développement au Pakistan, a précisé la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe.

Lors d'une conférence de presse, M. Ban a rappelé le soutien de l'ONU au Pakistan face à la menace terroriste et aux difficultés économiques et financières. Il a ajouté qu'il avait discuté avec le Premier ministre de l'importance de maintenir et de renforcer le rapprochement entre l'Inde et le Pakistan.

Concernant l'assassinat de Benazir Bhutto en 2007, il a déclaré qu'il avait l'intention d'établir très bientôt une commission d'enquête indépendante.

Dans la soirée, le Secrétaire général a rencontré le Président pakistanais Asif Ali Zardari.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : L'ONU lance un appel à contributions de 603,9 millions de dollars

Les Nations Unies ont lancé mardi un plan d'action humanitaire en faveur de l'Afghanistan et un appel à contribution de 603,9 millions de dollars pour aider les plus vulnérables dans ce pays, alors que 42% de la population vit avec moins d'un dollar par jour.