Gambari rencontre l'opposante Aung San Suu Kyi au Myanmar

2 février 2009

Le conseiller spécial auprès du Secrétaire général de l'ONU, Ibrahim Gambari, qui a entamé samedi une visite de quatre jours au Myanmar à l'invitation du gouvernement de ce pays, a rencontré lundi l'opposante Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix (1991) et cofondatrice du principal parti d'opposition, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Pour cette première rencontre, M. Gambari a passé plus d'une heure en compagnie d'Aung San Suu Kyi et des membres du comité central exécutif de la Ligue nationale pour la démocratie, ainsi que, séparément, avec des représentants de la Ligue nationale Shan pour la démocratie (LNSD).

Depuis 1989, Aung San Suu Kyi a fait l'objet de plusieurs mesures de détention non officielle et d'assignation à résidence. Elle se trouve en résidence surveillée depuis le mois de juillet 2003.

Lors de sa visite, Ibrahim Gambari a également rencontré des hauts responsables du gouvernement et le Tripartite Core Group (TCG), composé du Myanmar, de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-est et des Nations Unies sur les progrès en matière de reconstruction après le cyclone Nargis qui a frappé le Myanmar l'an dernier.

M. Gambari s'est rendu à trois reprises au Myanmar : en novembre 2007, mars 2008 et août 2008. A l'issue de sa dernière visite, il s'était déclaré déçu de n'avoir pas pu rencontrer Aung San Suu Kyi.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon avait « demandé à son conseiller spécial de se rendre au Myanmar pour poursuivre ses consultations avec le gouvernement et d'autres parties concernées dans le cadre de la mission de bons offices confiée au Secrétaire général par l'Assemblée générale », selon le message transmis par la porte-parole.

Début décembre, le Groupe des amis du Secrétaire général de l'ONU sur le Myanmar avait exprimé sa frustration sur le manque de résultats tangibles sur la question des droits de l'homme dans ce pays. « Mes bons offices ne sont pas une fin en soit et ne sont pas une justification pour l'inaction. Toutes les parties doivent faire un effort », avait dit le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ibrahim Gambari au Myanmar samedi pour une visite de quatre jours

Le conseiller spécial auprès du Secrétaire général de l'ONU, Ibrahim Gambari, entamera samedi une visite de quatre jours au Myanmar, à l'invitation du gouvernement de ce pays, a annoncé vendredi la porte-parole du Secrétaire général.