OMS : La flambée de rougeole en Allemagne en 2006 aurait pu être évitée grâce au vaccin

2 février 2009

Une récente épidémie de rougeole en Allemagne a souligné l'importance des rappels de vaccination et d'une meilleure information des parents, selon une étude publiée lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le journal de santé publique, the Bulletin of the World Health Organization.

Une étude de l'épidémie réalisée dans la ville de Duisbourg en 2006 à révélé qu'au moins 80% des 614 cas de rougeole concernaient des enfants qui n'avaient pas été vaccinés.

Les principales raisons données pour expliquer ce fait étaient que les parents omettaient de faire vacciner leur enfant ou déclinaient le vaccin pour plusieurs raisons, notamment parce qu'ils présumaient, à tort, que celui-ci était dangereux.

Même dans les pays avec de très bons services médicaux, les cas de rougeole peuvent être très sérieux, particulièrement chez les enfants, a indiqué le Dr Peter Stekel du département de l'immunisation et des vaccins de l'OMS.

« Les cas de rougeole tuent en moyenne 197.000 personnes chaque année à travers le monde, et dans la majorité des cas, il s'agit d'enfants de moins de cinq ans. Les médecins et parents doivent savoir que la rougeole est extrêmement contagieuse », a-t-il dit.

« Sans les vaccins, les enfants en bonne santé et bien nourris sont aussi exposés aux risques de la rougeole et de ses complications comme la pneumonie, l'encéphalite, ainsi que, même si c'est plus rare, la mort », a-t-il ajouté.

La flambée de cas de rougeole en Allemagne en 2006 avait entrainé le décès de deux enfants des suites d'une encéphalite et 95 hospitalisations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

OMS : Baisse considérable des décès dus à la rougeole dans le monde

Le nombre de morts dues à la rougeole a baissé de 74% dans le monde entre 2000 et 2007, passant de 750.000 à 197.000, ont annoncé mercredi les fondateurs de l'Initiative contre la rougeole.