Afghanistan : Légère réduction de la production d'opium prévue en 2009

2 février 2009

La réduction de la quantité d'opium produite en Afghanistan prévue en 2009 ne doit pas se transformer en une « victoire à la Pyhrrus » pour laquelle le pays serait sacrifié à la lutte contre la drogue, a prévenu lundi l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

La réduction de la quantité d'opium produite en Afghanistan prévue en 2009 ne doit pas se transformer en une « victoire à la Pyhrrus » pour laquelle le pays serait sacrifié à la lutte contre la drogue, a prévenu lundi l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Les 18 provinces débarrassées de l'opium en 2008 devraient le rester en 2009. Sept autres devraient voir une réduction, y compris celle du Helmand, mais ces acquis seront fragiles, prévient l'agence, alors que l'hiver a été dur pour la population afghane.

« La sécheresse et la crise alimentaire ont accru l'insécurité alimentaire. Pour de nombreux Afghans il s'agit de la question la plus importante », a dit Antonio Maria Costa, le directeur exécutif de l'ONUDC.

L'agence appelle à des changements structurels à long terme : « éliminer la pauvreté, pas seulement le pavot ; éliminer la corruption, pas seulement les cultures illicites ; et renforcer la sécurité humaine ».

Dans le nord, le centre et l'est du pays, la pression des autorités, le manque de céréales alimentaires et d'une campagne efficace d'information, ainsi que l'augmentation du prix des céréales licites ont contribué au déclin de la culture du pavot.

Dans le sud et le sud-est, la réduction est due au prix élevé du blé, le bas prix de l'opium et la rareté de l'eau.

L'ONUDC prévient que le bas prix de l'opium est dû à une surproduction ces trois dernières années, mais que le trafic de drogue reste une source de revenus importante pour les forces antigouvernementales et le crime organisé.

Par ailleurs, l'ONUDC a publié lundi également un Rapport sur l'Asie du Sud-est, qui montre que la région, connue autrefois comme le triangle d'or de l'héroïne, a un problème désormais concentré sur le Myanmar.

L'Asie du Sud Est a produit 424 tonnes d'opium l'année dernière, soit 33% de moins qu'en 1998 et plus de 50% de moins qu'en 1990.

« Il s'agit d'un succès », selon l'ONUDC, alors que la Thaïlande et le Laos sont presque débarrassés de l'opium.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : La production d'opium en baisse de 19%

La production d'opium, matière première de l'héroïne, est en baisse de 19% cette année en Afghanistan, après avoir connu un pic en 2007, a annoncé mardi l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.