Sahara occidental: Optimisme des Nations Unies sur de prochaines rencontres

7 janvier 2009
Enfants sahraouis dans l'école d'un camp en Algérie

« Je suis optimiste quant à l'organisation d'une ''première rencontre informelle'' entre le Maroc et le Front Polisario destinée à préparer le terrain pour un cinquième cycle de négociations », a estimé, ce mercredi, l'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Christopher Ross, qui achevait une tournée dans la région.

Cette rencontre informelle, j'en suis sûr, « apportera une contribution importante à la recherche d'une résolution du conflit qui dure déjà depuis trop longtemps et qui entrave le travail qui doit être fait au niveau de l'intégration régionale », a ajouté M. Ross à l'issue d'un entretien avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération Taïb Fassi Fihri.

Christopher Ross qui effectuait sa seconde tournée dans la région, depuis sa nomination, a eu des discussions à Alger, Tindouf, Nouakchott, et Madrid, où il a rencontré le ministre des Affaires étrangères de l'Espagne.

Au sortir de la première tournée de février qu'avait mené l'Envoyé personnel de Ban Ki-Moon dans la région, il était ressorti que les conditions d'une reprise des pourparlers directs à Manhasset, dans la banlieue de New York, n'étaient pas réunies.

Quatre séries de négociations à Manhasset ont déjà eu lieu mais elles n'ont pas permis de rapprocher les points de vue, entre les parties que sont le Maroc et le Front Polisario.

Lla Mission des Nations Unies pour l´organisation d´un référendum au Sahara occidental (MINURSO) est été déployée depuis septembre 1991 afin de surveiller le cessez-le-feu et d´organiser un référendum qui permettrait aux habitants du Sahara occidental habilités à voter de décider du statut futur du territoire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.