Iraq : L'ONU condamne le meurtre de trois candidats aux élections provinciales

30 janvier 2009

Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Staffan de Mistura, a condamné vendredi dans les termes les plus fermes l'assassinat de trois candidats aux élections provinciales.

« Le meurtre de Hazem Salem Ahmed, de Mossoul, d'Omar Faruq al-Ani, du district d'Amiriya à Bagdad et d'Abbas Farhan, de Mandali est un crime horrible qui vise à entraver le processus démocratique à la veille des élections », affirme un communiqué de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI).

Pourtant, « le peuple iraquien a montré sa détermination sans failles à ce que cette élection soit libre et équitable et à ne pas se laisser intimider par ces tactiques », a ajouté Staffan de Mistura.

Les trois candidats ont été tués alors qu'ils menaient leur campagne électorale pour les élections du samedi 31 janvier.

La Haute Commission électorale indépendante et les Nations Unies ont exprimé leur confiance dans les mécanismes destinés à préserver la transparence des élections.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Iraq se prépare aux élections aux conseils des gouverneurs

Samedi, l'Iraq organisera des élections aux conseils des gouverneurs de 14 de ses 18 provinces, rappelle la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) qui a apporté un soutien sous forme d'expertise.