L'ONU préoccupée par l'escalade de la violence au Darfour

29 janvier 2009

Le Médiateur des Nations Unies et de l'Union africaine pour le Darfour Djibril Yipènè Bassole a exprimé jeudi sa grave préoccupation face aux combats au Sud Darfour impliquant le gouvernement du Soudan et des mouvements rebelles.

« Réitérant les déclarations du Secrétaire général du 15 et du 26 janvier 2009, le médiateur en chef conjoint déplore la poursuite des actions militaires qui mettent en danger la vie des civils et qui sapent l'espoir d'un règlement pacifique du conflit », indique un communiqué.

Sont impliqués notamment le MJE (Mouvement pour la justice et l'égalité) et le MLS-Minni Minawi (Mouvement pour la libération du Soudan, branche dirigée par Minni Minawi).

« L'escalade de la violence viole l'esprit de l'Accord de cessez-le-feu humanitaire sur le conflit au Darfour signé en 2004, outre qu'elle constitue une violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité », a déclaré Djibril Yipènè Bassole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : Ban Ki-moon condamne les affrontements à El Fasher

Le Secrétaire général a fermement condamné les accrochages qui ont opposé, lundi, aux alentours de la ville d'El Fasher dans le Nord Darfour, les membres d'un mouvement rebelle aux Forces armées soudanaises.