Iraq : L'OMS appuie un projet de renforcement du système de santé mentale

28 janvier 2009

Les services psychosociaux et de santé mentale vont être renforcés en Iraq notamment dans le nord du pays grâce à un nouveau projet appuyé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités iraquiennes, et financé par les Pays-Bas.

Les services psychosociaux et de santé mentale vont être renforcés en Iraq notamment dans le nord du pays grâce à un nouveau projet appuyé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités iraquiennes, et financé par les Pays-Bas.

Ce projet sur deux ans vise à améliorer la qualité des services de santé mentale en remettant sur des pied une infrastructure psychiatrique, en particulier pour les femmes qui souffrent de maladies mentales ou qui recourent à des drogues.

Si des services de santé mentale sont présents de longue date à Bagdad, les régions du nord souffrent d'une pénurie.

Or, on estime qu'une grande partie de la population est profondément traumatisée par les opérations menées par Saddam Hussein sous le nom de « Al-Anfal » pendant toute la seconde moitié des années 80, faisant plus de 150.000 morts et déplaçant au moins 1 million de Kurdes.

Une étude révèle que près de 180.000 femmes ont été confrontées au viol, aux abus mentaux, physiques et sexuels et que 35,5% des individus étaient émotionnellement stressés, le chiffre montant à 49,9% chez les plus de 50 ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.