La restauration du financement américain de l'UNFPA sauvera des millions de vies

26 janvier 2009

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a salué la restauration par le nouveau président américain Barack Obama du financement de ses opérations.

« En reprenant le financement de l'UNFPA, les Etats-Unis se joindront à 180 autres pays donateurs qui travaillent en collaboration pour lutter contre la pauvreté, améliorer la santé des femmes et des enfants, prévenir le VIH/sida et fournir une assistance à la planification familiale à des femmes de 154 pays », affirme l'agence des Nations Unies.

Cette dernière s'était vue retirer le financement de la part des Etats-Unis par le gouvernement de George W. Bush, en raison d'un décret interdisant aux agences humanitaires recevant des fonds américains de « promouvoir l'avortement ». De ce fait, en sept ans l'agence a connu un manque à gagner de 244 millions de dollars américains.

La décision de Barack Obama renverse cette politique.

Selon l'UNFPA, le taux de morts liés à la grossesse et à l'accouchement n'a décliné que d'un pourcent entre 1990 et 2005. « Chaque minute une femme perd la vie en la donnant, ce qui fait 10 millions de femmes sur une génération. 99% de ces décès ont lieu dans les pays en développement, notamment l'Afrique et l'Asie ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Au Costa Rica, frappé par un séisme, l'UNFPA vient en aide aux femmes enceintes

Le séisme qui a frappé le Costa Rica au début du mois du janvier a rendu les femmes enceintes et les enfants particulièrement vulnérables, a souligné cette semaine le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).