Zimbabwe : L'UNICEF débloque 5 millions de dollars pour la santé

19 janvier 2009

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé qu'il débloquait 5 millions de dollars pour répondre à l'effondrement du système de santé au Zimbabwe, une catastrophe qui dépasse la seule épidémie de choléra.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a annoncé qu'il débloquait 5 millions de dollars pour répondre à l'effondrement du système de santé au Zimbabwe, une catastrophe qui dépasse la seule épidémie de choléra.

« L'épidémie de choléra n'est que la partie émergée de l'iceberg », a déclaré la directrice exécutive de l'agence, Ann Veneman ce week-end.

« L'économie du Zimbabwe est en cours d'effondrement, avec le plus haut taux d'inflation dans le monde, à 231 millions pour cent par an », a rapporté lundi la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Plus de la moitié de la population reçoit une aide alimentaire, les centres de santé ont fermé et lorsque l'école reprendra il n'y a pas de garantie qu'il y aura assez d'enseignants », a précisé Ann Veneman.

La directrice de l'UNICEF s'est entretenue, lors d'une visite dans le pays avec le Président Robert Mugabe et d'autres responsables, de l'impact humanitaire sur les femmes et les enfants.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 44.000 cas de choléra ont été signalés et plus de 2.300 personnes en sont mortes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Zimbabwe : L'épidémie de choléra continue de faire des ravages

L'épidémie de choléra qui frappe le Zimbabwe et a déjà fait plus de 2.200 morts n'a toujours pas été enrayée et continue de faire des ravages, a indiqué jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).