En 2008, 34 employés des Nations Unies sont morts à la suite d'actes malveillants

13 janvier 2009

Au moins 34 employés des Nations Unies sont morts à la suite d'actes malveillants en 2008, a noté l'association du personnel des Nations Unies lors d'une réunion lundi à New York sur la sécurité et l'indépendance des fonctionnaires internationaux.

« L'année 2008 a été une nouvelle année difficile pour le personnel des Nations Unies », a déclaré le président de l'association Stephen Kisambira. En 2007, 42 employés avaient été tués à la suite d'actes malveillants.

« Au moins sept conducteurs de camions travaillant pour le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont été tués au Soudan et en Somalie. 10 soldats de la paix ont été assassinés au Darfour », a souligné M. Kisambira. « L'association appelle de nouveau les Etats membres à garantir le minimum de sécurité nécessaire pour que les Nations Unies puissent continuer à sauver des vies ».

Il ajoute que « l'association du personnel est particulièrement inquiète pour le nombre croissant de travailleurs employés sous contrat, utilisés comme substitut au personnel des Nations Unies dans de nombreuses régions du monde dangereuses ».

L'association a établi une liste détaillée des victimes en 2008.

Parmi elles, Mohamed Ali, 25 ans, un conducteur de camion pour le PAM, a été tué le 24 mars alors qu'il transportait de la nourriture dans Sud-Darfour.

En Haïti, Naguya Animu, un policier Nigérien de 36 ans travaillant pour la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a été sorti de sa voiture et tué à coup de pistolet dans le quartier de Bel-Air à Port-au-Prince le 12 avril.

A Gaza, Wafa Sahker El-Daghma, une enseignante travaillant pour l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a été tuée chez elle dans une opération conduite par l'armée israélienne le 8 mai.

Belqis Mazloomyar, un Afghan employé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) en Afghanistan a été tué le 26 novembre à coup de pistolet lors d'une réunion d'anciens à Sheikh Mesri.

L'association du personnel des Nations Unies note également que des accidents aériens ont été responsables de la mort d'employés des Nations Unies.

Le 3 mars, sept membres des Nations Unies ainsi que trois membres d'équipage ont perdu la vie lorsque leur hélicoptère s'est écrasé dans l'est du Népal. Sept autres membres des Nations Unies sont décédés au Congo le 1er septembre lorsqu'un avion transportant de l'aide humanitaire s'est écrasé en effectuant sa descente vers l'aéroport de Bukavu par mauvais temps.

De plus, au moins 10 employés des Nations Unies ont été victimes de prises d'otages en 2008 et une personne était toujours portée disparue en Somalie à la fin de l'année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU commémore le 1er anniversaire de l'attentat contre ses bureaux à Alger

Les Nations Unies ont commémoré jeudi lors d'une cérémonie au siège de l'Organisation à New York le premier anniversaire de l'attentat perpétré contre ses bureaux à Alger et qui a fait 17 morts et 40 blessés.