Gaza : Ban part au Moyen-Orient au 18e jour de l'offensive militaire d'Israël

13 janvier 2009
Des enfants palestiniens lors de l'offensive militaire israélienne à Gaza.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, devait s'envoler mardi pour le Moyen-Orient afin d'accélérer les efforts diplomatiques destinés à obtenir un cessez-le-feu à Gaza où les combats se poursuivaient au 18ème jour de l'offensive militaire israélienne contre le mouvement palestinien Hamas.

Devant le Conseil de sécurité réuni à huis-clos mardi matin, M. Ban a fait un exposé sur sa visite qui le mènera en Egypte, en Israël, dans le Territoire palestinien occupé, en Jordanie, en Turquie, au Liban, en Syrie et au Koweït, a indiqué sa porte-parole, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien au siège des Nations Unies à New York. Les membres du Conseil ont exprimé leur soutien à son voyage, a-t-elle ajouté.

Comme il l'avait dit la veille lors d'une conférence de presse, le Secrétaire général a indiqué qu'il avait l'intention lors de ce voyage de réitérer son appel à un cessez-le-feu immédiat et durable et de demander que la résolution 1860 (2009) du Conseil de sécurité soit respectée. Il demandera également que l'assistance humanitaire d'urgence puisse être distribuée, sans restriction, à ceux qui en ont besoin, et il encouragera les efforts diplomatiques en cours.

Lors d'un point de presse par liaison vidéo depuis Gaza, le directeur des opérations de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), John Ging, a déclaré que « la situation était horrible pour tout le monde ».

« Chaque heure qui passe, des femmes, des hommes et des enfants innocents meurent et sont blessés », a-t-il dit. Le nombre de morts parmi les Palestiniens dépasse désormais 900, dont 42% sont des femmes et des enfants, et il y a quelques 4.000 blessés, dont près de la moitié sont des femmes et des enfants.

M. Ging a salué les conducteurs d'ambulances palestiniens. « Ils vont au front sous les tirs pour sauver ceux qui ont été blessés. Il y aurait davantage de morts chaque jour et chaque nuit sans leur extraordinaire courage », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.