RDC : Le dialogue de Nairobi se concentre sur les questions de sécurité

9 janvier 2009

Les questions de sécurité ont dominé vendredi à Nairobi les pourparlers entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), sous l'égide des Nations Unies et de l'Union africaine.

« Nous avons évoqué arrangements de sécurité, tels qu'un cessez-le-feu et des accords sur la cessation des hostilités », a déclaré le co-médiateur, l'ancien Président tanzanien Benjamin Mkapa, à l'issue du troisième jour consécutif de pourparlers au quartier-général de l'ONU à Nairobi.

M. Mkapa a rencontré ensuite l'autre médiateur, l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, l'ancien Président du Nigéria Olusegun Obasanjo, qui est arrivé vendredi après-midi à Nairobi après une série de consultations intenses ces trois derniers jours à Kinshasa, Kigali et dans l'est de la RDC.

Le ministre kenyan des affaires étrangères, Moses Wetangula, devait assister aux pourparlers samedi, en tant que représentant du Président kenyan Mwai Kibaki, qui préside le Dialogue de Nairobi sur la RDC.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Le dialogue politique entre gouvernement et rebelles reprend à Nairobi

Les pourparlers entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) ont repris mercredi à Nairobi, sous la médiation de l'ONU et de l'Union africaine, après une suspension pendant les fêtes de fin d'année.