Gaza : Ban rencontre Bush à Washington et Abbas à New York

6 janvier 2009
Le Conseil de sécurité de l'ONU.

La situation à Gaza a été au centre mardi des discussions du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avec le président américain George W. Bush à Washington puis avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à New York.

Ban Ki-moon, et son épouse, Ban Soon-taek ont déjeuné mardi midi à Washington avec George W. Bush et son épouse Laura Bush, alors que le président américain s'apprête à quitter ses fonctions le 20 janvier, a indiqué la porte-parole du M. Ban.

« J'ai souligné aujourd'hui auprès du président Bush l'importance d'agir immédiatement », a précisé M. Ban à propos de la situation à Gaza, lors d'une réunion du Conseil de sécurité mardi après-midi au siège des Nations Unies à New York. « J'appelle de nouveau à un cessez-le-feu immédiat », a-t-il dit. « Nous devons passer du débat à l'action ».

Le Secrétaire général a déclaré avoir l'intention de se rendre la semaine prochaine en Israël, dans le territoire palestinien occupé et dans les capitales régionales. « Mais je pense qu'on ne peut pas attendre jusque-là pour mettre fin à la violence. Nous devons l'obtenir maintenant », a-t-il dit.

Lundi, M. Ban avait rencontré des ministres des affaires étrangères de pays arabes au siège des Nations Unies.

Mardi après-midi, le Secrétaire général a eu un entretien avec Mahmoud Abbas avant la réunion du Conseil de sécurité présidée par le ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, et à laquelle participait la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice. La France occupe en janvier la présidence tournante du Conseil de sécurité.

M. Abbas était invité à assister à la réunion du Conseil de sécurité, ainsi que le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Amr Moussa, et les représentants d'Arabie saoudite, d'Egypte, d'Israël, de Jordanie, du Liban, du Maroc, de Norvège et du Qatar.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.