RDC : Plus de 300 personnes tuées lors d'opérations contre les rebelles de la LRA

5 janvier 2009
Distribution de rations alimentaires par le PAM dans un camp de personnes déplacées au Nord-Kivu.

Plus de 300 personnes auraient été tuées depuis le 28 décembre lors des opérations militaires contre les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans le territoire de Dungu, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), indique lundi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Plus de 300 personnes auraient été tuées depuis le 28 décembre lors des opérations militaires contre les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans le territoire de Dungu, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), indique lundi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Sur le plan humanitaire, le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué pour l'instant quelque 21 tonnes de nourriture à 7.300 personnes déplacées dans le territoire de Dungu, dans la Province Orientale.

Par ailleurs, les organisations humanitaires sont particulièrement préoccupées par la situation dans la province voisine du Nord-Kivu. Elles craignent que l'on assiste à une nouvelle vague d'enlèvement d'enfants afin d'en faire des soldats. L'OCHA se dit préoccupé par le nombre d'enfants non accompagnés, insuffisamment protégés et par les besoins importants en nourriture pour les populations déplacées.

Selon le PAM, une nouvelle distribution de 90 tonnes de denrées alimentaires à des personnes déplacées du camp de Bambu doit bientôt commencer au Nord Kivu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.