Ban appelle Israël à cesser son offensive militaire terrestre à Gaza

3 janvier 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé samedi Israël à mettre fin immédiatement à son offensive militaire terrestre à Gaza, qui a été lancée après sept jours de frappes aériennes contre le territoire palestinien.

M. Ban « est convaincu et alarmé que cette escalade augmentera inévitablement les souffrances déjà lourdes des populations civiles touchées », selon une déclaration transmise par sa porte-parole. « Il a appelé à la fin immédiate de l'opération terrestre et a demandé qu'Israël fasse tout son possible pour assurer la protection des civils et pour permettre que l'assistance humanitaire puisse atteindre ceux qui en ont besoin », ajoute cette déclaration.

Le Secrétaire général a exprimé son extrême déception au Premier ministre israélien Ehud Olmert. Selon lui, l'offensive terrestre contrarie les efforts du Quatuor (Etats-Unis, Russie, Union européenne et Nations Unies) visant à apporter la paix dans la région.

Le Secrétaire général a répété son appel urgent à la fin des affrontements et a appelé « les partenaires régionaux et internationaux à exercer toute leur influence possible pour mettre fin immédiatement à l'effusion de sang et aux souffrances ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Au Conseil de sécurité, Ban appelle à un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Alors que la crise à Gaza et dans le sud d'Israël en est à son cinquième jour, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé de nouveau devant le Conseil de sécurité à un cessez-le-feu urgent afin de mettre fin à la violence et de permettre l'entrée d'une aide humanitaire cruciale dans Gaza.