RDC : L'UNICEF s'inquiète d'une augmentation des violations des droits des enfants

31 décembre 2008

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est déclaré mercredi inquiet que l'escalade du conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) entraîne une augmentation des violations des droits des enfants et des femmes et a appelé le monde à ne pas ignorer les souffrances de ces derniers.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) s'est déclaré mercredi inquiet que l'escalade du conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) entraîne une augmentation des violations des droits des enfants et des femmes et a appelé le monde à ne pas ignorer les souffrances de ces derniers.

Selon l'UNICEF, une violence et une exploitation sexuelle endémiques ont lieu en toute impunité dans les villages et les sites où vivent les personnes déplacées et le fait que des gens continuent d'être forcés de fuir leurs maisons et leurs abris accroît la vulnérabilité des enfants.

L'agence des Nations Unies s'inquiète particulièrement pour les anciens enfants soldats qui ont été réintégrés dans leurs communautés et sont maintenant la cible de nouveaux recrutements. L'UNICEF et ses partenaires sont prêts à fournir une protection et une aide aux enfants qui s'échappent ou sont relâchés. Ils assistent actuellement 31 enfants qui ont fui les rangs du mouvement rebelle ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) signale qu'il a achevé le premier cycle de distribution d'aide alimentaire d'urgence à plus de 18.000 personnes déplacées par les récentes attaques de la LRA dans et autour de Dungu, dans la Province Orientale, près des frontières du Soudan et de l'Ouganda. Le PAM et ses partenaires devraient atteindre leur objectif qui était de distribuer en décembre des rations alimentaires à environ 755.000 personnes déplacées à travers l'est de la RDC.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Ban dénonce les atrocités commises par les rebelles ougandais de la LRA

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mardi dans les termes les plus forts possibles les « atrocités épouvantables » commises ces derniers jours par les rebelles ougandais de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) et dans le sud du Soudan.