Darfour : La MINUAD a un an et 12.374 soldats déployés

31 décembre 2008

Exactement un an après sa création, l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) a déployé 63% de son personnel autorisé soit 12.374 soldats.

Exactement un an après sa création, l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) a déployé 63% de son personnel autorisé soit 12.374 soldats.

Le Secrétaire général a souhaité mercredi dans une déclaration une accélération de ce déploiement pour atteindre les 19.555 personnels autorisés pour la Mission, qui doit mener ses opérations sur un territoire grand comme la France.

Ban Ki-moon a salué les efforts des contributeurs de troupes ainsi que la coopération du gouvernement soudanais ces derniers mois.

Mais tant que les combats se poursuivront sur le terrain, des civils innocents continueront de souffrir, et le personnel humanitaire comme celui de la MINUAD seront menacés, a relevé le Secrétaire général.

La MINUAD a été créée par le Conseil de sécurité de l'ONU et l'Union africaine (UA) afin de protéger les populations au Darfour harcelées depuis 4 ans par les milices janjawids alliées au gouvernement et prises au piège des combats de ces derniers avec des milices rebelles de la région.

On estime que quelque 300.000 personnes sont mortes lors de ces combats, mais aussi en raison des attaques contre des villages et des politiques de terre brûlée. Les déplacements forcés ont touché 2,7 millions d'habitants du Darfour alors que la crise a concerné au total 4,7 millions de personnes dans la région. Rien que pour 2008, on a compté 315.000 nouveaux déplacés au Darfour ou dans l'est du Tchad.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : La MINUAD continue de se déployer avec l'arrivée de militaires éthiopiens et pakistanais

L'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) poursuit son déploiement avec l'arrivée cette semaine de casques bleus éthiopiens et pakistanais.