Fidji : L'ONU accepte de servir de médiateur dans les négociations sur les élections

24 décembre 2008
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a accepté la demande du gouvernement intérimaire de Fidji que les Nations Unies travaillent avec le Commonwealth comme médiateurs dans les négociations destinées à aboutir à un accord sur la date et les modalités d'élections législatives, a annoncé mercredi la porte-parole de M. Ban.

Ban Ki-moon a écrit au gouvernement pour lui annoncer cette décision dont le but est de permettre le retour complet de Fidji à la démocratie, selon la déclaration transmise par cette porte-parole.

« Une mission récente du Département des affaires politiques de l'ONU s'est rendue à Fidji où elle a consulté les principaux acteurs politiques du pays et a constaté une volonté largement partagée d'engager dès que possible un dialogue sous la médiation des Nations Unies et du Commonwealth », souligne la déclaration.

Travaillant étroitement avec le Secrétariat du Commonwealth, l'ONU prévoit d'avancer le plus rapidement possible pour mettre en place les mécanismes nécessaires à un dialogue politique qui soit indépendant, inclusif, limité dans le temps, et sans préjugé de son résultat.

Le Secrétaire général souligne que le gouvernement intérimaire reste le premier responsable en mesure d'assurer le retour rapide de la démocratie parlementaire dans le pays, ajoute la déclaration.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.